Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Équipes > Équipe 6 Ingénierie Cellulaire, Immunothérapie Cellulaire et Approches Translationnelles

Présentation

Responsables :

Danièle Bensoussan (PU-PH1)

Marie-Thèrese Rubio (PU-PH2)

 

Mots-clés :

Ingénierie cellulaire, thérapie cellulaire, immunologie, immunomodulation, immunothérapie anti-tumorale et anti-virale, immunomonitoring, allogreffe de cellules souches hématopoïétiques, choc septique, virus, cancer

Thématiques :

  • Cellules immunomodulatrices : cellules souches mésenchymateuses, lymphocytes NKT invariants, cellules myéloides suppressives
  • Immunothérapie anti-virale et anti-tumorale
  • Immunomonitoring

 

Présentation générale de l’activité de l’équipe 6 :

Les projets de l’Equipe CeCiTa  (Cell Engineering, Cellular Immunotherapy and Translational Approaches) ont pour objectif de déterminer de nouvelles stratégies de thérapie cellulaires innovantes qui permettraient de contrôler des processus pathologiques immunologiques ou de favoriser les réponses immunitaires anti-infectieuses et anti-tumorales chez l’homme.

En s’appuyant sur son expertise en ingénierie cellulaire et mécano-biologie, production cellulaire à visée de thérapie cellulaire ainsi qu’en immunologie et hématologie fondamentales et cliniques, l’équipe cherche à développer :

  • des stratégies d'immunomodulation basées sur l'utilisation de diverses sources de cellules immunomodulatrices (cellules souches mésenchymateuses, lymphocytes NKT invariants, cellules myéloides suppressives) dans divers contextes pathologiques (choc septique et  réaction du greffon contre l’hôte (GVH) après greffe de cellules souches hématopoïétique allogénique)   

 

  • des stratégies d’immunothérapie anti-virale utilisant des lymphocytes T anti-viraux (CTL anti-adénovirus, EBV, CMV et BK virus) ou anti-tumorales (cellules NK dans le médulloblastome, iNKT dans les leucémies).

 

  • des techniques permettant l’optimisation de la production et de l’expansion in vitro des cellules d’intérêt en respectant les Bonnes Pratiques de Fabrication. Ces travaux bénéficient des liens étroits avec l'Unité de Thérapie Cellulaire et Tissus (UTCT) du CHRU de Nancy qui permet de produire les cellules thérapeutiques de grade clinique dans le cadre du développement d’une plateforme de production de médicaments de thérapie innovante unique dans la Grande Région Est.

 

  • une recherche translationnelle basée sur l’immunomonitoring de patients ayant bénéficié :
  • d’une greffe de cellules souches hématopoïétique allogénique dans les hémopathies malignes : marqueurs associés à la survenue ou au contrôle de la GVH et à la rechute de la maladie sous-jacente
  •  d’autres approches d’immunothérapie anti-tumorale telles que les inhibiteurs de check point immunitaires dans les tumeurs solides (facteurs immunologiques prédictifs de la réponse)

En appui de la recherche translationnelle, l’équipe développe des projets en recherche fondamentale afin d’étudier à l’échelle moléculaire et cellulaire les mécanismes impliqués dans le fonctionnement des cellules d’intérêt (capacité de migration / homing vers les tissus à réparer, mécanismes de senescence), mais aussi d’obtenir une caractérisation fine de ces cellules qui permettront d’améliorer leur utilisation en clinique.